« Imbattable dans la crétinerie flamboyante ! » La formule est des Chiche Capon eux-mêmes. On ne peut qu’abonder dans leur sens. Le quatuor burlesque s’attaque, avec LA 432, à la création de l’univers, qui ne sera évoqué que de très loin, bien sûr. Et en musique. Puisque leur thèse est la suivante : « Partant du principe que l’écho du Big Bang est un LA 432, fréquence qui sert de base d’accord à tous les musiciens, on peut donc dire que l’univers s’est formé en musique. » D’une logique implacable, n’est-ce pas ?

Le mardi 22 novembre, au Théâtre municipal de Grenoble.